Faut-il mettre un masque aux idées ?

Auteur

43 AUTEURS, tous membres ou proches de l’Académie Alphonse Allais, ont écrit un chapitre sur des pensées ou des souvenirs resurgis grâce au temps laissé par le confinement. Ce livre est une auberge espagnole où sont venus s’attabler, chacun avec sa plume et son sujet :

Isabelle ALONSO, Jean AMADOU (revenu tout exprès), Marcel AMONT, Pascal AMOYEL, Grégori BAQUET, Christophe BARBIER, Marie-Paule BELLE, André BERCOFF, Michel CANTAL-DUPART, Philippe CHEVALLIER, Gilles COSTAZ, Alain CRÉHANGE, Yves CUSSET, Philippe DAVIS, Jean-Louis DEBRÉ, Pierre DOUGLAS Jean-Claude DREYFUS, Anny DUPEREY, Benoît DUTEURTRE, Sophie FORTE Jean-Louis FOURNIER, VOUTCH, Alain FRAITAG, Antoine GAVORY Thierry GEFFROTIN, Alexis GRÜSS, Xavier JAILLARD, Grégoire LACROIX Amélie LOUIS, Bernard MÉNEZ, Alain MERIDJEN Albert MESLAY, Nelson MONFORT, Pierre PASSOT, Philippe PERSON Patrick PRÉJEAN, Rémy REBEYROTTE, François ROLLIN, Gilles ROUSSEAU, Lola SÉMONIN, Claude TURIER, Marielle-Frédérique TURPAUD et Alain ZALMANSKI.

Résumé

« Un tel mélange des genres, une telle façon de ne rien prendre au sérieux — surtout pas le drame —, une telle envie de n’être qu’un, alors qu’en fait on sait bien qu’on est multiple… on dirait du Obaldia ! »

René de Obaldia, membre de l’Académie française
doyen de l’Académie Alphonse Allais